série "galaxies cosmos étoiles trous noirs comètes"

etude sur trait n10 0911 huile sur toile 46x33
“Ondes gravitationnelles” n°1

huile sur toile 46 x 33 cm   (18 x 13 in)

2900 €
oceanie traits 65x50 HSP p
“Ondes gravitationnelles” n°2

huile sur papier 65 x 50 cm   (25,6 x 19,70 in)

2700 €
parcours no 50 65x50 HSP
“Trou noir de la galaxie centrale de l’amas de la Vierge”  n°5

huile sur papier 65 x 50 cm   (25,6 x 19,70 in)

2700 €
Trous noirs : L’alpha ou l’oméga?
“Delta Léonides”
essaim de météoroïdes n°1

acrylique sur toile (2 panneaux de 200 x 60 chacun)

   (78,74 x 23,62 in per panel)

3500 €  par panneau

 

“À qui donc le grand ciel sombre 
Jette-t-il ses astres d’or ? 
Pluie éclatante de l’ombre, 
Ils tombent…? — Encor ! encor !

Encor ! — lueurs éloignées, 
Feux purs, pâles orients, 
Ils scintillent… — ô poignées 
De diamant effrayants !”

Les étoiles filantes : strophe 1 et 2

Victor Hugo
“Delta Cancrides”

essaim de météoroïdes n°2

acrylique sur toile (3 panneaux de 200 x 60 chacun)

(78,74 x 23,62 per panel)

3500 €  par panneau

 

“C’est de la splendeur qui rôde, 
Ce sont des points univers, 
La foudre dans l’émeraude ! 
Des bleuets dans des éclairs !

Réalités et chimères 
Traversant nos soirs d’été ! 
Escarboucles éphémères 
De l’obscure éternité !”

Les étoiles filantes : strophe 3 et 4

Victor Hugo
“Pi pupides”

essaim de météoroïdes n°3

acrylique sur toile (2 panneaux de 200 x 60 chacun)

(78,74 x 23,62 per panel)

3500 €  par panneau

“De quelle main sortent-elles ? 
Cieux, à qui donc jette-t-on 
Ces tourbillons d’étincelles ? 
Est-ce à l’âme de Platon ?

Est-ce à l’esprit de Virgile ? 
Est-ce aux monts ? est-ce au flot vert ? 
Est-ce à l’immense évangile 
Que Jésus-Christ tient ouvert ?”

Les étoiles filantes : strophe 5 et 6

Victor Hugo
“Bootides de Juin”

essaim de météoroïdes n°4

acrylique sur toile (2 panneaux de 200 x 60 chacun)

(78,74 x 23,62 per panel)

3500 €  par panneau

“Est-ce à la tiare énorme 
De quelque Moïse enfant 
Dont l’âme a déjà la forme 
Du firmament triomphant ?

Ces feux-là vont-ils aux prières ? 
À qui l’Inconnu profond 
Ajoute-t-il ces lumières, 
Vagues flammes de son front ?”

Les étoiles filantes : strophe 7 et 8

Victor Hugo
“Perséides”

essaim de météoroïdes n°5

acrylique sur toile (2 panneaux de 200 x 60 chacun)

(78,74 x 23,62 per panel)

3500 €  par panneau

“Est-ce, dans l’azur superbe, 
Aux religions que Dieu, 
Pour accentuer son verbe, 
Jette ces langues de feu ?

Est-ce au-dessus de la Bible 
Que flamboie, éclate et luit 
L’éparpillement terrible 
Du sombre écrin de la nuit ?”

Les étoiles filantes : strophe 9 et 10

Victor Hugo
“Giacobinides”

essaim de météoroïdes n°6

acrylique sur toile (2 panneaux de 200 x 60 chacun)

(78,74 x 23,62 per panel)

3500 €  par panneau

 

“Nos questions en vain pressent 
Le ciel, fatal ou béni. 
Qui peut dire à qui s’adressent 
Ces envois de l’infini ?

Qu’est-ce que c’est que ces chutes 
D’éclairs au ciel arrachés ? 
Mystère ! Sont-ce des luttes ? 
Sont-ce des hymens ? Cherchez.”

Les étoiles filantes : strophe 11 et 12

Victor Hugo
“Géminides”

essaim de météoroïdes n°7

acrylique sur toile (2 panneaux de 200 x 60 chacun)

(78,74 x 23,62 per panel)

3500 €  par panneau

 

“Sont-ce les anges du soufre ? 
Voyons-nous quelque essaim bleu 
D’argyraspides du gouffre 
Fuir sur des chevaux de feu ?

Est-ce le Dieu des désastres, 
Le Sabaoth irrité, 
Qui lapide avec des astres 
Quelque soleil révolté ?”

Les étoiles filantes : strophe 13 et 14

Victor Hugo
“poussière d’étoile n°1”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €

 

“Nous sommes tous les enfants des étoiles. Tout ce qui constitue notre organisme : nos os, nos muscles, notre peau sont des tissus vivants composés de molécules, elles-mêmes constituées d’atomes de carbone, d’oxygène, de fer, d’azote, de calcium. Tous ces éléments ont été fabriqués au cœur des étoiles. Ce sont les mêmes atomes que l’on retrouve dans les arbres, les fleurs et tous les animaux.”

https://www.espace-sciences.org

“poussière d’étoile n°2”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €

 

La sonde Stardust a probablement capturé des grains microscopiques de “poussières d’étoiles” provenant de l’explosion récente d’une supernova.

J’ai voulu imaginer une vue au microscope de cette merveilleuse capture. 

Benzi
“poussière d’étoile n°3”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €

“On m’a dit : Tu n’es que cendres et poussières. On a oublié de me dire qu’il s’agissait de poussières d’étoiles.”

Poussieres d’etoiles (1984) Hubert Reeves
“poussière d’étoile n°4”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €
“poussière d’étoile n°5”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €
Érèbe et Nyx”

temps zéro du Chaos primordial

acrylique sur toile (2 panneaux de 200 x 60 chacun)

(78,74 x 23,62 per panel)

3500 €  par panneau

 

“Érèbe est une divinité de la mythologie grecque née du Chaos. Il est la Divinité primordiale des ténèbres et des Enfers.

Nyx et l’épouse d’Érèbe et aussi sa sœur. Elle est la divinité primordiale de la Nuit. Érèbe et Nyx ont engendré plusieurs divinités dont les principales sont Héméra (le Jour), Éther (le Ciel) et Charon le passeur des Enfers.”

J’ai imaginé et “peinturé” (comme parlent parfois les Canadiens, Belges ou Antillais) sur deux panneaux ces deux personnages issues du Chaos primordial.

Benzi
“Éther et Héméra”

 issus du Chaos primordial

acrylique sur toile (2 panneaux de 200 x 60 chacun)

(78,74 x 23,62 per panel)

3500 €  par panneau

 

“Érèbe et de Nyx engendrent entre-autre Héméra qui incarne la Lumière terrestre et personnifie le Jour et Éther.

Héméra et Éther engendrent à leur tour Gaïa (la Terre), Thalassa (la Mer) et Ouranos (le Ciel).”

C’est la fin des ténèbres. La lumière  va illuminer  la Terre, la mer, le ciel…. J’ai voulu imaginer sur les deux tableaux Héméra et Éther juste avant l’arrivée de la Lumière. 

Benzi
“Adam et Éve”

acrylique sur toile (2 panneaux de 200 x 60 chacun)

(78,74 x 23,62 per panel)

3500 €  par panneau

 

“L’ivresse est envolée et l’espérance est morte:
Ils ont goûté le fruit de l’arbre défendu.
Jamais l’Ange pour eux ne rouvrira la porte
Du paradis perdu.

Depuis que du bonheur ils ont touché la cime,
Soumis au châtiment, résignés à souffrir,
Ils ne regrettent rien, ni l’exil, ni le crime,
Ni l’horreur de mourir.”

Camille Saint-Saëns
“Rayonnement Cosmique” n°1

huile sur toile 41 x 33 cm   (16,15 x 13 in)

2700 €

 

“Alors ces globes d’or, ces îles de lumière,
Que cherche par instinct la rêveuse paupière,
Jaillissent par milliers de l’ombre qui s’enfuit
Comme une poudre d’or sur les pas de la nuit;”

Les Etoiles – Lamartine
“Rayons Y” n°1

huile sur toile 20 x 20 cm   (8 x 8 in)

2700 €

“De ces astres brillants, son plus sublime ouvrage,
Dieu seul connaît le nombre, et la distance, et l’âge;
Les uns, déjà vieillis, pâlissent à nos yeux,
D’autres se sont perdus dans les routes des cieux,”

Les Etoiles – Lamartine
“Rayonnement Cosmique” n°2

huile sur toile 55 x 46 cm   (21,66 x 18,12 in)

2800 €

 

“Quel mortel enivré de leur chaste regard,
Laissant ses yeux flottants les fixer au hasard,
Et cherchant le plus pur parmi ce choeur suprême,
Ne l’a pas consacré du nom de ce qu’il aime?
Moi-même… il en est un, solitaire, isolé,
Qui, dans mes longues nuits, m’a souvent consolé,
Et dont l’éclat, voilé des ombres du mystère,
Me rappelle un regard qui brillait sur la terre.”

Les Etoiles – Lamartine
“rayonnement cosmique” n°3

huile sur papier 65 x 50 cm   (25,6 x 19,69 in)

2500 €

“Soleils! mondes flottants qui voguez avec nous,
Dites, s’il vous l’a dit, où donc allons-nous tous?
Quel est le port céleste où son souffle nous guide?
Quel terme assigna-t-il à notre vol rapide?
Allons-nous sur des bords de silence et de deuil,
Echouant dans la nuit sur quelque vaste écueil,
Semer l’immensité des débris du naufrage?
Ou, conduits par sa main sur un brillant rivage,
Et sur l’ancre éternelle à jamais affermis,
Dans un golfe du ciel aborder endormis?”

Les Etoiles – Lamartine
“Rayonnement Cosmique” n°4

huile sur papier 65 x 50 cm   (25,6 x 19,69 in)

2800 €

“Si j’en crois ces rayons dont le sensible jour
Inspire la vertu, la prière, l’amour,
Et quand l’oeil attendri s’entrouvre à leur lumière,
Attirent une larme au bord de la paupière;
Si j’en crois ces instincts, ces doux pressentiments
Qui dirigent vers nous les soupirs des amants,
Les yeux de la beauté, les rêves qu’on regrette,
Et le vol enflammé de l’aigle et du poète!”

Les Etoiles – Lamartine
“Rayonnement Cosmique” n°6

huile sur papier 65 x 50 cm   (25,6 x 19,69 in)

8000 €
“Rayonnement Cosmique” n°5

huile sur toile 55 x 46 cm   (21,66 x 18,12 in)

2800 €

“Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,

Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,

Par delà le soleil, par delà les éthers,

Par delà les confins des sphères étoilées.”

Beaudelaire
“les anneaux de Saturne”

Polyptyque  huile sur toile 160 x 51 cm (63 x 20 in) 

9000 €

polyptique 5 tableauxP
“bandes spectrales n°1”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €

 

Le jour où la couche d’ozone disparaîtra, le dioxyde d’azote commencera à envelopper la planète et la couleur du ciel en sera changée en une épaisse brume marron.

“bandes spectrales n°2”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €
“bandes spectrales n°3”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €
“10^-43 secondes après le Big Bang”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €

Big-Bang il y a 13,8 milliards d’année : l’aventure commence

“fusion”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €

 

Dans quatre milliards d’années, notre galaxie, la Voie lactée, entrera en collision avec notre grande spirale voisine, Andromède.

Les galaxies telles que nous les connaissons n’y survivront pas.

Notre système solaire vivra plus longtemps que notre galaxie. Quand la fusion se produira, le soleil ne sera pas encore une boule rouge géante, mais il aura grossi suffisamment pour griller la surface de la Terre. Les formes de vie qui y vivront encore auront le droit à un spectacle cosmique particulièrement remarquable.

De nos jours, Andromède se trouve à environ 2,5 millions d’années lumières de la Voie lactée. Attirées par la gravité, les deux galaxies se foncent dessus à une vitesse de 402 000 km/h. Même à une telle vitesse, il faudra 4 milliards d’années pour qu’elles se rencontrent. Elles entreront en collision frontale avant de se traverser mutuellement en laissant derrière elles des traînées de gaz et d’étoiles. 

https://www.nationalgeographic.fr

Et nous humains, pauvres singes savants, auront-nous suffisamment évoluer pour pouvoir migrer vers une autre planète d’une autre galaxie. Le doute n’est-il pas permis? car depuis 500 millions d’années notre planète a vécu 5 extinctions de masse au cours desquelles le 3/4 des espèces vivantes ont été éradiquées alors que l’espèce humaine n’existait pas encore. On peut se poser la question, mais il n’est pas exclu que l’homme est une responsabilité dans une 6 eme extinction. Si tel était le cas je trouve cela dommage car l’aventure était folle mais belle.

“éclats de météorites”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €
“pluie de Météores”

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €
“vagues cosmiques” n°1

huile sur toile 150 x 100 cm   (59,05 x 39,37 in)

5000 €
le fond d’un Trou Noir supermassif”  n°1
 

acrylique sur toile 200 x 200 cm   (78,74 x 78,74 in)

20 000 €

J’essaye d’imaginer cet Armageddon cosmique et la poésie de Guillaume Du Bartas me permet de mettre des mots sur l’instant d’avant ce grand “avalement” :

“Les fleuves tariront, et si dans quelque étang
Reste encore quelque flot, ce ne sera que sang,
La mer deviendra flamme…,
En son midi plus clair le jour s’épaissira,
Le ciel d’un fer rouillé sa face voilera,
Les étoiles cherront ; le désordre, la nuit,
La frayeur, le trépas, la tempête, le bruit
Entreront en quartier, et l’ire vengeresse
Du juge criminel qui jà déjà nous presse
Ne fera de ce tout qu’un bûcher flamboyant,
Comme il n’en fit jadis qu’un marais ondoyant. “

 Guillaume De Salluste Du Bartas 1544-1590
“vagues cosmiques” n°2

huile sur toile 100 x 100 cm   (39,37 x 39,37 in)

5000 €

“Aux premiers jours du monde, alors que la nuée,
Surprise, contemplait chaque chose créée,
Alors que sur le globe, où le mal avait crû,
Flottait une lueur de l’éden disparu,
Quand tout encor semblait être rempli d’aurore,
Quand sur l’arbre du temps les ans venaient d’éclore,
Sur la terre, où la chair avec l’esprit se fond,
Il se faisait le soir un silence profond,”

Victor Hugo
“Trou noir stellaire” n°2

huile sur toile 100 x 100 cm   (39,37 x 39,37 in)

5000 €
“Trou noir stellaire” n°3

huile sur toile 100 x 100 cm   (39,37 x 39,37 in)

5000 €
“vagues cosmiques” n°3

huile sur toile 100 x 100 cm   (39,37 x 39,37 in)

5000 €
“vagues cosmiques” n°4

huile sur toile 100 x 100 cm   (39,37 x 39,37 in)

5000 €